Rechercher
  • Editions Non Nobis

une vague de censure aux États-Unis

Les États-Unis sont secoués par un séisme de censure dans les bibliothèques scolaires et publiques. Ce mouvement, instigué par des lobbyistes conservateurs américains, vise notamment les ouvrages à caractères raciaux, traitant de classes sociales ou de genre. Début février le pasteur Greg Locke invitait ses fidèles à un autodafé pour réduire en cendres des livres jugés « démoniaques » parmi lesquels figuraient notamment Twilight et Harry Potter. Plusieurs municipalités aux quatre coins du pays ont entrepris d’appliquer cette censure dans leurs bibliothèques publiques et scolaires. Les livres concernés ont souvent pour sujet ou personnages principaux des minorités issues des communautés LGBTQI+ et ethniques.


Afin de contrer la propagation du mouvement, le Banned Book Program a été créé. Cette organisation envoie tous les mois à ses abonnés un des livres qui fait objet de la censure. En février c’est le roman The Bluest Eye de Toni Morrisson qui est à l’honneur. Tous les thèmes ciblés par les censeurs sont réunis dans cet ouvrage : classe sociale, question raciale et de genre sont au cœur de l’intrigue. Selon l’American Library Association, il s’agit de l’ouvrage qui a réuni le plus de demandes de retrait en bibliothèque.

2 vues0 commentaire