Rechercher
  • Editions Non Nobis

Présidentielles 2022 en France : quel avenir pour le livre ?

Si la culture s’amorce comme une préoccupation quelque peu marginale au sein du débat politique, elle n’en demeure pas moins un maillon essentiel de la réflexion menée par les différent(e)s candidat(e)s en amont des Présidentielles en France. À trois mois des élections, les candidats et candidates dévoilent les mesures fards de leur programme. Dans le domaine des éditions c’est vers la politique culturelle que se tournent les regards. Qu’adviendra-t-il des métiers du livre sous la nouvelle présidence ? Quelle place est attribuée aux livres dans cette campagne 2022 ?


Les défis auxquels devront se confronter les candidat(e)s en matière de politique culturelle sont nombreux. L’industrie du livre sort fragilisée de ces deux années de pandémie et doit apprendre à se réinventer face à de nouveaux enjeux tels que la numérisation des ressources. Si la hausse du budget alloué aux industries culturelles fait consensus (1% au lieu de l’actuel 0,5%), les propositions avancées par les candidat(e)s présentent néanmoins des divergences. Les axes majeurs de cette campagne présidentielle concernant la culture attestent d’une volonté commune de développer une éducation artistique et culturelle au sein des établissements scolaires, de prévenir la précarité des artistes-auteurs par l’élaboration d’un statut particulier et la création d’un ministère de la Culture adapté à la mise en place de ces nouvelles mesures. Dans une tribune publiée par les Inrocks, 114 artistes dénoncent une négligence de la culture et de son importance dans la course à l’Élysée. Ils estiment ainsi que la culture « reste cependant la grande oubliée des débats et des programmes des candidates et candidats ».

3 vues0 commentaire